EDIT:
 

par Carlo Giordano

Traduction Florence Pillet

Carlo Zanni, "Average Shoveler", commandité par Rhizome.org 2004-05.
Logiciel coté serveur et données Internet. Courtesy l'artiste.
 

Carlo Zanni, "Average Shoveler", commandité par Rhizome.org 2004-05.
Logiciel coté serveur et données Internet. Courtesy l'artiste.
 

Carlo Zanni, "Average Shoveler", commandité par Rhizome.org 2004-05.
Logiciel coté serveur et données Internet. Courtesy l'artiste.
 

Carlo Zanni, "Average Shoveler", commandité par Rhizome.org 2004-05.
Logiciel coté serveur et données Internet. Courtesy l'artiste.
 

Carlo Zanni, "Average Shoveler", commandité par Rhizome.org 2004-05.
Logiciel coté serveur et données Internet. Courtesy l'artiste.
 

Carlo Zanni, "Average Shoveler", commandité par Rhizome.org 2004-05.
Logiciel coté serveur et données Internet. Courtesy l'artiste.
 

Average Shoveler est un jeu en ligne défiant les limites entre la peinture, le jeu vidéo, la photo et le court-métrage (1). Regardez-le en jouant le rôle de ce type dans un monde en pixels : celui qui ressemble à un habitué des bordels nommé « Larry Laffer », le personnage principal d’un célèbre jeu d’aventures de chez Sierra qui remonte aux années 80 (2). Mais ne vous faites pas avoir par la ressemblance : celui-ci s’habille chez « Indigo People » et n’est pas un latin lover lascif par une chaude nuit d’été mais un quidam et sa pelle dehors par une froide journée d’hiver, luttant pour enlever la neige du trottoir autour de son appartement de l’East Village à New York. Suivez-le sur son parcours mais ne comptez pas sur les passants pour l'aider. Au contraire, ils font tout pour le distraire par des nouvelles dérangeantes, qui si elles apparaissent dans des cadres arrondis, comme des bulles de comic-strips, sont pourtant de vraies dépêches d’actualité, sorties en temps réel de sites web comme Yahoo. À côté, des images tombent comme des flocons de neige : elles sont collectées sur des sites d’information sportive, politique ou people, et chaque fois que le personnage donne un coup de pelle, une nouvelle image surgit. Je préfère vous prévenir : ne fixez pas trop longtemps ces photos qui tombent du monde extérieur, même si leur définition haute résolution solide et esthétique détonne évidemment avec le monde pixelisé fictif où vous êtes immergé. N’acceptez pas les bonbons des étrangers, ne soyez pas tenté par les entrées sombres et secrètes qui sont placées dans la rue comme des pièges pour les joueurs invétérés. J’ajouterais : essayez de poursuivre votre chemin et de faire votre travail rapidement, car il y a un seuil limite au nombre d’informations que chacun d’entre nous peut supporter ! Mais même là aucune certitude : même si vous essayez de toutes vos forces, vous n'avez aucune chance de gagner contre cette avalanche menaçante d’informations. Peut-être n’y a-t-il pas de place pour tout cela dans « ce monde » (et dans « le notre » alors ?) ; peut-être feriez-vous mieux de vous détendre et de profiter du lieu ... Commandité par la communauté numérique Rhizome.org, l’oeuvre de Carlo Zanni intègre la participation du célèbre compositeur Gabriel Yared (« Cold Mountain ») et de Siri Kuptamethee, styliste de la maison « Indigo People ». Le code de programmation est écrit en Flash Macromedia et s’appuie sur des scripts PHP (3) pour importer dans ce monde de fiction les informations et les images des sites web via les flux RSS (4). En retour, le résultat apporte au monde réel une expérience alternative ludique, une approche originale de votre ration quotidienne d’information, la nostalgie des classiques des jeux vidéos et le survol de quelques doutes salutaires.
 

+++

Liens :
www.zanni.org
www.rhizome.org
www.zanni.org/paintings.htm
www.zanni.org/html/txtcritics/bennett2.htm
www.artificial.dk/articles/cz.htm
en.wikipedia.org/wiki/Rss_feed
www.kjj.it
 

Notes

(1) L’œuvre de l’artiste se définit également par le développement de deux lignes parallèles dans deux média complètement différents que sont Internet et la peinture. Son premier corpus d'oeuvres peintes (de 2000 à nos jours) se fonde sur l’utilisation des icônes des bureaux d'ordinateurs, généralement les icônes des applications qu’il utilisait pour ses premiers travaux numériques. Si au premier regard ces peintures peuvent apparaître comme de simples reproductions, à plus grande échelle, des icônes d’ordinateur, il les peint en fait telles que nos yeux les voient sur l’écran et non telles qu'elles sont en réalité. Dans sa peinture, il restitue les ombres qui nous apparaissent par la distance où nous les voyons, au lieu de les reproduire comme elles ont été programmées, pixel par pixel. Ce choix esthétique cache un concept précis : toutes ces peintures se rapportent au thème de la perception, la perception d’un monde filtré et reflété par notre expérience numérique.

(2) « Leisure suit Larry in the land of lounge lizards » fut une des premières aventure en jeux vidéo classée X. Des années avant que les systèmes de vérification de l’âge des visiteurs se répandent à l’entrée des sites pornos, le jeu posait au joueur des questions ironiques pour vérifier qu’il était âgé d’au moins 18 ans. www.vintage-sierra.com/lsl/larry1.html

(3) Le PHP est un langage de programmation couramment utilisé sur Internet.

(4) Un flux RSS est un fichier simple recevant un contenu d'un site Internet ou son résumé avec des liens menant aux informations réelles. Il est largement utilisé pour être tenu au courant des mises à jour des blogs et consulter rapidement l’actualité des grands sites d’information.
 

Pour commenter cet article, remplissez le formulaire :
 
Votre nom

 
Votre email (ne sera pas publié)

 
Votre commentaire