28.2.10

Comme on fait disparaître les miroirs - Emilie Pitoiset - Module - Palais de Tokyo, Paris

 

Vernissage MODULE - Jeudi 4 mars à partir de 18h30
Exposition du 5 mars au 28 mars de 12h à minuit.

Comme on fait disparaître les miroirs

À l’occasion de son exposition Comme on fait disparaître les miroirs, Emilie Pitoiset propose un récit superposant présent irréel et passé hypothétique. Tout commence par une carabine triplement pointée sur le visiteur, cible involontaire d’une fiction sur le regard et sur l’oubli. Puis, le récit d’une histoire d’amour (dont on ne sait si elle est fantasmée ou réelle) disparaît au fur et à mesure de son écoute, remplacée par un brouillage inquiétant. Enfin, un stéréoscope invite à découvrir un paysage « à la française », alors qu’une sculpture se joue de la jalousie en architecture.

Emilie Pitoiset travaille sur le mouvement (instable) et la ligne (oblique), recherchant dans l’histoire du 20ème siècle, des moments de rupture. Ses œuvres – dessins, collages, vidéos, sculptures – jouent sur le trouble et la confusion ; elles parlent de perte de contrôle, d’équilibre précaire et de chute – qu’il s’agisse d’animaux ou d’humains, d’images fixes ou en mouvement – à travers des grilles de lecture et des lignes de fuite. L’artiste tente ainsi de brouiller les pistes, évitant que ses œuvres ne s’inscrivent dans un récit unique ou n’« apportent des points de fiction a priori erronée ».

Daria De Beauvais (curator – Palais de Tokyo, Paris)
 
 

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire