EDIT:
 

Quand j’étais enfant, j’allais jouer avec des amis dans un petit square situé au milieu d’une résidence près de chez moi. Ce terrain de jeu banal était pour nous le centre de notre univers ludique, un lieu où prenaient forme d’innombrables histoires et où se fortifiait notre amitié. Nous partagions du temps ensemble, mais également un espace physique dans lequel venait s’imbriquer notre imaginaire foisonnant. Le square était petit, mais nous y projetions notre monde intérieur pour l’élargir le plus possible. Nous n’étions pas les seuls à fréquenter ce terrain de jeu, d’autres y venaient aussi et certains, plus grands que nous, nous chassaient sans grand ménagement. Des conflits éclataient à échelle enfantine. Même chez les enfants, partager un même territoire n’est pas toujours facile : le jeu – occupation la plus importante pour un enfant – est une affaire définitivement sérieuse...

par Chung-Leng Tran

EDIT: N°3
TERRITORIES / TERRITOIRES
30 mars 2006

Un territoire, en tant qu’espace vécu, est toujours diversement abordé et nous y projetons et y investissons bien des choses. La pluralité des approches des artistes que nous présentons dans ce numéro 3 d’EDIT: (Annelies de Mey, Bart Michiels, Julia Varga, Romain Bernini, Thomas Béhuret & Thomas Fontin) ainsi que les nombreux articles consacrés aux Territoires sont là pour le démontrer. Nous avons ainsi privilégié les dimensions historiques, politiques, urbaines, virtuelles et intimes des territoires. Il ne s’agit pas d’un tour d’horizon exhaustif, mais de multiples regards singuliers et complémentaires sur cette thématique. Certains textes comme ceux de Florence Pillet et de Nicolas Marailhac, qui portent sur la photographie comme outil de construction de territoires, se suivent chronologiquement mais abordent le même sujet de manière foncièrement différente (historique d’une part et plus critique d’autre part). D’autres se font discrètement écho comme l’article de Kenny Cupers & Markus Miessen sur les marges dans l’espace urbain et celui de Valeria Appel sur le graffiti. À côté de cela, Tiffany Kleinbeck nous fait découvrir, avec une écriture ludique, les principes du royaume virtuel d’Elgaland-Vargaland tandis que Fabienne Stahl se penche sur le travail dérangeant d’Olivier Goulet qui a scanné le corps d’un sdf pour le décomposer en de nombreux territoires abstraits vendus en ligne. Jean-Baptiste de Beauvais, quant à lui, analyse un autre territoire, celui de la toile du peintre et revient dans son second article sur Gilles Deleuze, incontournable dès que le concept de territoire est évoqué. Ce ne sont là quelques exemples de textes composant ce numéro riche et dense.

J’espère que vous apprécierez ce nouveau numéro d’EDIT: et vous souhaite donc, en ce début de printemps, une très bonne visite sur notre site.
 

+++

Lancement du numéro 3 d’EDIT: dans la salle d’exposition de Mains d’Œuvres (1 rue Charles Garnier, 93400 Saint Ouen) le jeudi 30 mars 2006 à 19h.
Exposition du 31 mars au 6 avril, tous les jours de 12h à 19h.
Artistes invités : Thomas Béhuret & Thomas Fontin (diaporama sonore), Romain Bernini (peinture), Annelies de Mey (photographie), Bart Michiels (photographie), Julia Varga (vidéo).
 

 

Pour commenter cet article, remplissez le formulaire :
 
Votre nom

 
Votre email (ne sera pas publié)

 
Votre commentaire